© 2023 by Fashion Diva. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
Rechercher
  • bacquelainesisters

2 mois sans acheter de vêtements neufs : la vérité sur comment je vis le défi…

Bon, je ne vais pas vous mentir, un mois et demi sans s’acheter de nouveaux vêtements, ça vaaaa. Je ne pleure pas tous les matins devant ma garde-robe en me lamentant sur mon pauvre sort. Que du contraire. Je me sens bien, même très bien. Comme un fumeur qui aurait enfin fait le pas dans le monde des non nicotinés et qui s’en sentirait merveilleusement renouvelé, ou comme un adepte du fast food qui aurait découvert les nombreux bienfaits d’une alimentation plus équilibrée. Acheter moins (voir quasi plus), c’est se sentir mieux. Explications.

Oh toi liberté retrouvée, je te chéris

Je n’aurais pas pensé qu’en devant me restreindre dans mes achats, j’allais découvrir une nouvelle forme de liberté, voir même une espèce de sérénité... Et pourtant ! Ça fait maintenant presque 2 mois que j’ai récupéré un temps considérable, celui que je passais à rentrer dans des magasins et à essayer une série de fringues de façon complètement impulsive pour finalement ressortir avec des pièces ressemblant étrangement à ce que j’ai déjà ou à mille lieues de mon identité vestimentaire (genre la petite chemise fleurie à volants parce que c’est le printemps, mais en fait tu as juste l’air déguisée dedans. Tu vois ?). Mais aussi celui que je passais sur des sites de ventes, à swiper et à mettre dans un panier, sans finalement acheter quoi que ce soit. Aujourd’hui, j’ai reconquis ce temps perdu, et je me sens libre, libre de faire tout un tas d’autres choses tellement plus gratifiantes et utiles. Aujourd’hui, j’ai repris le pouvoir sur ma consommation de vêtements. Et ça fait du bien.




Consommer mieux, c’est prendre le temps

Alors oui, c’est vrai, j’ai récupéré du temps en ne consommant plus autant, mais soyons honnête, consommer mieux, ça prend aussi du temps ! Pensons au café italien versus les capsules nespresso ou aux paniers bio à cuisiner versus les plats préparés … il faut du temps pour consommer de façon responsable. La bonne nouvelle, c’est que prendre le temps, il semblerait que ce soit bon pour nous, petits humains du 21e siècle qui passons notre temps à courir après le temps. Pour les vêtements, c’est un peu différent, dans la mesure où le temps que nous récupérons en n’allant plus dans les magasins ou sur des sites de vente, nous pouvons le passer à redécouvrir notre garde-robe et à développer notre créativité. En résumé, nous gagnons du temps que nous pouvons ensuite passer à mieux consommer. Donc, plutôt que du temps retrouvé pour du nouveau temps perdu, dans le cas de la mode, nous parlerons de temps retrouvé pour du temps mieux investi… Vous me suivez ?

Et donc je suis créative ?

Il semblerait. Moi qui ai toujours été classée dans les studieuses qui ne dépassent jamais au coloriage, je me suis découvert une créativité jusqu'alors insoupçonnée. Parce que quand tu en as marre de porter tout le temps la même jupe avec le même pull mais que tu ne peux pas acheter, eh bien tu ressors ce petit col roulé oublié pour te rendre compte qu’il s’assortit extrêmement bien avec ladite jupe. C’est aussi simple que ça : quand tu es forcée de faire avec ce que tu as, tu deviens plus créative. Cool non ? Aussi, le temps investi à reconquérir notre garde-robe permet de mieux identifier ce qui nous va vraiment. Finalement, consommer moins nous aiderait à mieux nous connaître. Et qu’on se le dise, acheter car on pense qu’on n’a plus rien à se mettre, c’est une fausse idée…

La route est encore longue

Comme je le disais, jusqu’ici, le défi n’a pas été très douloureux à relever. Mais je sais qu’avec le printemps, les pâquerettes, les premières glaces au parc, tout ça tout ça… viendront aussi l’envie d’une nouvelle jupette, d’une paire de sandales ou d’un sac en osier. Il sera temps d’en reparler dans quelques mois. D’ici là, on repart à la découverte du marché de la seconde main, des vides-dressings, de la location, du clothing swap, … et on vous promet de nouvelles adresses et une série de conseils pour vous aider à mieux consommer tout en vous faisant plaisir.


Mais on aime déjà…

Aller chez Causette pour l’enthousiasme de sa propriétaire et sa collection de fripes plutôt éclectique. On fouille et on y trouve presque toujours une petite pièce vintage qui nous va merveilleusement. On aime aussi chiner du haut de gamme chez Lady Dandy, ou encore louer sa robe chez Coucou pour se sentir briller le temps d’une soirée (article sur la location à suivre très prochainement). On aime redécouvrir des pièces oubliées dans nos armoires et les associer à des nouveautés. Bref, on aime cette nouvelle manière de consommer et de s’habiller. Et vous, vous en êtes où... ?


Laura

636 vues